Migration de données : les sélectionneurs aptes pour les nouvelles fonctionnalités de BMS

Dans le cadre du projet « Renforcement des réseaux et des capacités institutionnelles en Amélioration des plantes pour le développement de cultures résilientes répondant aux besoins des paysans d’Afrique de l’Ouest », (ABEE) les sélectionneurs de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l’Ouest (DRREA-O), ont bénéficié d’une formation sur les nouvelles fonctionnalités du Breeding Management System (BMS V20) et migration des données de la campagne agricole 2021. C’était les 28 et 29 mars 2022, dans la salle de réunion du programme coton à Bobo-Dioulasso.

La session de formation avait pour objectif principal d’initier les sélectionneurs aux nouvelles fonctionnalité du Breeding Management System (BMS) dans sa version 20 et aussi de vérifier et s’assurer que les données phénotypiques de la campagne 2021 ont été importé dans le BMS.

Il était également question de discuter de l’état d’avancement de la mise en place du SOP et de la politique de gestion des données de l’INERA, de la configuration des équipements de digitalisation reçus par l’INERA. Les participants aussi bénéficié d’un appui technique interactif sur le BMS au cours duquel ils ont importé les différents cahiers de champs des essais et pépinières dans le BMS.

C’est une mission de AfricaRice/IBP, basée en Afrique de l’Ouest et du Centre, et de l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA) qui a effectué une série de rencontres pour former ces sélectionneurs.

En rappel, plus tôt, du 21 au 25 mars, c’est l’équipe de Kamboinsè qui avait reçu l’équipe pour les mêmes raisons.   La série de formation continue avec les sélectionneurs de Saria à partir du 30 mars 2022.

 108 vues

  • Commenter

    %d blogueurs aiment cette page :