La résidence du vice-président du Soudan du Sud encerclée !

Au Soudan du Sud la résidence du vice-président Riek Machar dans la capitale à Juba aurait été encerclée par les forces gouvernementales.

Le vice-président Riek Machar faisait, samedi, état de sa vive préoccupation face à la détérioration de la « situation sécuritaire » dans le pays. Il sollicitait alors l’intervention urgente des pays d’Afrique de l’Est rassemblés au sein de l’Igad. Riek Machar a notamment demandé l’implication du Soudan dans une lettre adressée au général Al-Burhan.

En rappel, Khartoum faisant partie des garants de l’accord de paix signé en 2018 entre le gouvernement et les forces de Riek Machar. C’est d’ailleurs cette initiative qui a abouti à son retour à Juba courant février 2020.

Un accord qui malheureusement bat de l’aile actuellement. Le vice-président sud-soudanais accuse les forces loyalistes d’attaquer ses troupes. Le plus jeune État du continent Africain court les risques de se voir basculer une nouvelle fois dans la violence, alors que la mise en place d’une armée unifiée peine à se matérialiser.

Le Soudan du Sud avait été plongé dans la violence en 2013, soit seulement 2 ans après son indépendance.

 42 vues

  • Commenter

    %d blogueurs aiment cette page :