SIST 2021 : la marraine, le Dr Clémentine Dabiré plaide pour une meilleure prise en charge du financement de la recherche

 594 vues,  2 views today

Du 15 au 19 novembre 2021, Ouagadougou abrite la 4e édition du Symposium international sur la science et la technologie (SIST). Le SIST 2021 a pour marraine, l’épouse du Premier ministre, Dr Clémentine Dabiré.

« Résilience alimentaire, nutritionnelle et sanitaire dans un contexte de crises sociales et environnementales », tel est le thème central du Symposium international sur la science et la technologie (SIST) qui se tient du 15 au 19 novembre 2021 à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Quatrième du genre, cette biennale d’animation scientifique est organisée par le Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) et l’Université Aube nouvelle.

La marraine, le Dr Clémentine Dabiré

A la cérémonie d’ouverture qui s’est voulue sobre, compte tenu de l’attaque sanglante du détachement de gendarmerie de Inata, dans la province du Soum, région du Sahel, les participants ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes.
A la suite de cet intermède, la marraine, l’épouse du Premier ministre, Dr Clémentine Dabiré, a soutenu que c’est un honneur pour elle, en tant que chercheure, d’accompagner cette belle initiative de l’organisation du présent symposium.

Et Dr Clémentine Dabiré de poursuivre : « Ma fierté est d’autant plus grande que j’ai moi-même contribué, 35 ans durant, à la mise au point de nouvelles technologies dont les variétés améliorées des productions agricoles et des solutions pour la protection des cultures et des graines, à travers divers programmes et projets ».

Elle a salué et encouragé la tenue de ce symposium dont l’objectif est non seulement de créer un cadre d’échanges et de partage des résultats acquis sur la résilience alimentaire, nutritionnelle et sanitaire, mais aussi de susciter l’analyse critique des résultats produits par les scientifiques.

« Vous êtes donc interpellés pour poursuivre les réflexions et proposer des réponses durables, en développant des stratégies de résilience qui prennent en compte les dynamiques sociales et la gestion intégrée des ressources naturelles », a-t-elle insisté.

Selon elle, le présent symposium est une opportunité pour les chercheurs, les enseignants-chercheurs et les inventeurs/innovateurs, de contribuer significativement à l’épanouissement des populations, notamment les enfants, les femmes, les personnes âgées et les personnes vivant avec un handicap qui sont les plus vulnérables sur le plan sanitaire, alimentaire et sécuritaire, en situation de crise.

« En tant que marraine, je promets de joindre ma voix à celles des chercheurs, innovateurs et inventeurs pour faire le plaidoyer d’une meilleure prise en charge du financement de la recherche », a déclaré Dr Clémentine Dabiré.

Le président de l’Université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, a remercié la marraine du SIST 2021 pour ce qu’elle fait pour la recherche en général et dans le domaine de l’anthropologie en particulier.
Même son de cloche pour le délégué général du CNRST, Pr Maxime Drabo, président du Comité national d’organisation de la 4e édition du SIST qui, à son tour, a remercié la marraine pour son investissement constant dans la recherche et le développement aussi bien en laboratoire que sur le terrain.

« Les résultats de recherche de l’équipe de votre laboratoire de Kamboincin, ont permis, entre autres, de mettre à disposition plusieurs variétés de niébé à haut rendement, contribuant ainsi à améliorer la résilience de nos populations », a-t-il expliqué.

Durant les travaux de la 4e édition du SIST, les participants vont faire l’état des lieux de la recherche sur la résilience, l’environnement et la sécurité et prospecter les thématiques prioritaires de recherche. Ils vont soumettre les produits de la recherche à un examen critique des personnes avisées et ils vont réfléchir sur les stratégies de renforcement de la coopération en matière de financement et de production de connaissances.

Par ailleurs, au cours de ce symposium de cinq jours qui va enregistrer plus de 400 communications, il y aura des expositions de technologie, des sessions de communications orales, et des tables-rondes spécialisées.

DCRP/Primature

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →