Sebba sous blocus d’hommes armés depuis quatre jours

 97 vues,  1 views today

La ville de Sebba, province du Yagha dans le Sahel est sous blocus des hommes armés depuis samedi dernier.

Selon l’agence d’information du Burkina qui a révélé l’information, depuis le 22 juin dernier, des hommes armés ont intimé l’ordre aux habitants de plusieurs villages et quartiers de Sebba de quitter les lieux. La ville est sous blocus car aucun véhicule ne peut y rentrer ni en sortir, selon l’agence.« Des hommes armés sont arrivés vers 14 heures le 25 juin 2022 et ont demandé à rencontrer les hommes du village. Ils ont dit de quitter le village sous 48 heures sans se rendre ni à Sebba ni à Solhan qui seraient leurs prochaines cibles », a déclaré à l’AIB un habitant du village de Guissangou, situé à 7 km de Sebba.

L’agence d’information indique que d’autres villages et quartiers de Sebba comme Yagahan, Tambondi, Wantarangou, Guendé, Mouka Ouro-Sadjo, Mantabina, Bombongou ont également subi le même sort.Les populations de ces villages essaient de prendre le minimum d’affaires à savoir des vivres, des habits et des animaux pour rejoindre Sebba. Dans ce contexte, elles viennent grossir le rang des Personnes déplacées internes (PDI) qui y vivent déjà.En plus de ces menaces à l’endroit des populations, sur la route nationale RN 24 (Dori-Sebba) à une trentaine de Km de Sebba, entre Dinalaye et Argadangou, un autre groupe armé y était positionné toujours le 25 juin 2022 pour intercepter les passagers venant de Dori ou quittant Sebba pour Dori, écrit l’AIB.

Selon les informations de l’agence qui cite des sources locales, les présumés terroristes ont également demandé à chacun de repartir d’où il venait. Tous les véhicules de transport et autres ont rebroussé chemin, indique ces sources locales et d’ajouter qu’aucun transporteur n’a emprunté la RN 24 depuis quatre jours.

La ville de Sebba n’est plus approvisionnée en denrées de première nécessité, selon le journal qui poursuit que le pont situé à 20 km de Sebba aurait été dynamité paralysant également l’accès à Sebba. Les habitants de Sebba vivent un blocus imposé par les groupes armés, affirment les sources de l’AIB.La province du Yagha est coupée du monde depuis plusieurs mois. Les installations des réseaux téléphoniques ont été saccagées à Sebba en novembre 2021 a rappelé l’AIB qui ajoute que toute la province du Yagha ne dispose d’aucune connexion internet.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →