Résilience face aux changements climatiques : TARSPro forme ses acteurs  sur les approches AIC et PICSA

Il s’est ouvert le mardi 16 mai 2023 à Manga, un atelier de formation des acteurs nationaux sur l’approche Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) et sur l’approche Services Climatiques Participatifs et Intégrés pour l’Agriculture (PICSA). Organisé dans le cadre des activités du programme Technologies et Innovations Agricoles pour l’Accroissement de la Résilience des Systèmes de Production et des Exploitations Familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre (TARSPro), il est placé sous la présidence de la Présidente de la Délégation Spéciale de la commune de Manga, représentée par Mr B. Pierre DIAMEBOU.

Le présidium de la cérémonie d’ouverture (De G à D, Mr Boureima TASSEMBEDO, Mr B. Pierre DIAMEBOU, Mr Amos Congo

Prévu pour quatre jours, l’atelier est organisé au profits d’une trentaine de participants regroupant des agents du niveau central et des directions régionales/services déconcentrés des ministères en charge de l’agriculture, des ressources animales, et de l’environnement de la province du Zoundwéogo, les autorités administratives locales des communes de Manga et de Bindé, la plateforme d’innovation lait de Manga et les associations et ONG partenaires.

Subdivisé en deux sessions dont une consacrée à l’approche AIC et l’autre à l’approche PICSA, il a pour objectif de partager les connaissances sur les approches AIC et PICSA avec les acteurs nationaux notamment ceux impliqués dans l’implémentation du Village Intelligent face au Climat de Ouda. Cela, dans le but de faciliter une appropriation de ces approches, dont la maîtrise est indispensable pour le renforcement de la résilience des agriculteurs et le développement de l’agriculture dans le contexte actuel des changements climatiques, aux dires du responsable suivie-évaluation du projet, Mr Boureima TASSEMBEDO.

Définition de quelques concepts

L’approche des Services Climatologiques Participatifs et Intégrés pour l’Agriculture (PICSA) vient rendre les agriculteurs plus autonomes. C’est un concept qui cherche à les aider à prendre des décisions adéquates fondées sur des données climatiques et météorologiques historiques et spécifiques à la localité ; des options de cultures agricoles, de l’élevage et autres activités de subsistance localement pertinents ; et avec l’utilisation d’outils participatifs pour aider à la prise de décision.

La notion d’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) renvoie à des pratiques éprouvées et innovantes qui permettent d’accroître la productivité agricole tout en réduisant les émissions de Gaz à Effets de Serre (GES) et en renforçant la résilience aux changements climatiques.

L’AIC est une approche intégrée de l’agriculture compatible avec les changements climatiques (hausse des températures moyennes, événements extrêmes plus fréquents…). Elle a pour objectif de l’AIC sont de favoriser l’adaptation et l’atténuation face à ces dérèglements tout en garantissant la sécurité alimentaire mondiale.

Une vue des participants en salle

Maîtriser les approches AIC et PICSA pour mieux aborder les défis climatiques…

Au sortir de ces deux sessions de formation ponctuées de présentations en plénière d’experts et de travaux de groupe, les participants devront pouvoir mieux gérer la résilience face aux changements climatiques afin d’améliorer leurs productivités agricoles.

Plus spécifiquement, ces derniers verront leurs connaissances renforcées sur les défis, causes, manifestations et impacts du changement climatique sur la vie de leurs exploitations ainsi que le concept, les approches, les outils et les technologies de l’AIC et les phases, étapes et outils PICSA.

De plus, ils seront mieux imprégnés sur les outils de prise de décision en matière de choix des options d’agriculture, de productions animales/halieutiques et d’autres moyens de subsistance localement pertinents.

Et pour finir, ces acteurs nationaux seront plus aptes à utiliser les outils de planification participative pour aider à la prise de décisions adéquates et se préparer pour la présente campagne agricole.

De l’initiative de ces sessions de formations…

La présente session est organisée dans le cadre de la mise en œuvre des activités de TARSPro, notamment le volet mise en œuvre de l’approche Agriculture Intelligente face au Climat (AIC), à travers la mise en place de villages intelligents face au climat (VIC), exécutée sous l’assistance de Alliance Bioversity and CIAT, partenaire technique du projet. En effet, c’est Aliance Biodiversity and CIAT qui a procédé à la formation des équipes pays de mise en œuvre de TARSPro sur l’approche AIC, animée par l’AB & CIAT au Sénégal.

En rappel, le programme TARSPro est financé par la Coopération Suisse sur une période de 4 ans. Il prévoit un meilleur déploiement des technologies et innovations (T&I) avant-gardistes.

Flavie