Recherches Environnementales et Agricoles : Le Ministre Alkassoum MAÏGA sur la Station de Farako-Bâ

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI), le Pr Alkassoum Maïga a effectué, le lundi 12 novembre, une visite sur la Station de Farako-Bâ de la Direction Régionale de Recherche Environnementales et Agricoles de l’Ouest. C’était en compagnie du Délégué Général du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) et du Directeur de l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA).  
L’objectif  de cette sortie était de s’enquérir des activités menées au sein de cette Station et discuter avec le personnel en vue d’écouter leurs préoccupations et éventuellement y trouver des ébauches de solutions. Pour l’occasion, le Pr Alkassoum Maïga s’est rendu sur l’aire de la vitrine des technologies de la DRREA-O où il a pu voire de visu quelques technologies d’espèces de cultures négligées telles que le KENAF, le QUINOA, le SOUCHET, les variétés de fourrages comme le PANICUM MAXIMUM et le BRACHARIA RIZIZIENSIS, le VOUANZOU, le NIEBE, etc. Le bassin piscicole a aussi été l’une des étapes phares de cette visite. Notons également la présence sur cette vitrine de cotons et de variétés de riz pluvial strict, tolérantes à la sécheresse, bonne qualité de graine et bon goût. Le visiteur du jour s’est dit émerveillé par cette multitude de technologies présente sur  la vitrine. « J’ai des motifs réels de satisfaction de constater que les cultures négligées sont prises en compte» a-t-il dit avant de poursuivre que beaucoup de choses se passent dans les stations dont on ne parle pas ! Diverses variétés introduites d’ailleurs notamment d’Amerique Latine, de la Cote d’Ivoire, pour ne citer que celles-ci existent et ceci est une bonne initiative en ce sens qu’elles contribueront à améliorer la sécurité alimentaire dans notre pays quand on sait que le souci majeur au Burkina Faso c’est de garantir la sécurité alimentaire des populations.
Pour le Directeur Régional, le Dr Ibrahima Ouédraogo, la vitrine des technologies a pour but de montrer au grand public que des résultats existent et peuvent être transférés aux utilisateurs. « Recevoir le premier responsable de notre ministère de tutelle est un grand plaisir pour nous en ce sens que non seulement cela a un impact médiatique mais aussi et surtout, il est notre porte-parole auprès des autorités nationales », a-t-il renchéri.  
Le Pr Alkassoum Maïga et sa suite ont visité la Vitrine des Technologies de la DRREA-O
Avant la vitrine des technologies, le Pr Alkassoum Maïga a fait un tour sur certains pans du domaine de Farako-Bâ qui font objet de litige. Il faut le souligner, le domaine est en train d’être morceler par les villages environnants et certains opérateurs privés. Le ministre, à travers cette visite compte trouver des voies et moyens afin de garantir l’intégrité territoriale de cette station de recherche.  C’est dans ce cadre qu’il mettra en place un comité de réflexion qui sera chargé de prendre en main cette question de grignotage de la station de recherche. Ce comité comprendra des représentants du MESRSI, du CNRST, de l’INERA, de la station de Farako-Bâ et des personnes impliquées dans ce litige foncier.
TEMPS FORTS EN IMAGE


SUIVEZ NOUS AUSSI SUR : 

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →