Que savoir des nouveaux ministres de la sécurité et délégué à la défense ?

Le remaniement ministériel de ce mercredi 30 juin 2021 enregistre la venue de deux nouvelles têtes aux postes clés de la défense et de la sécurité, bien sûre avec le président Roch Marc Christian Kaboré himself au portefeuille de la défense. Qui sont ces nouvelles têtes ?

Pour le Ministre de la Sécurité

Maxime Lomboza Koné est né le 3 janvier 1975 à Bobo- Dioulasso. Juriste de formation, après son DEUG II en droit de l’Université de Ouagadougou, il obtient à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar, une maîtrise en droit public option Relations internationales. Puis un DEA en droit de l’Intégration, à l’Ecole doctorale régionale africaine (EDRA) de Dakar. Il est également détenteur d’un diplôme d’études diplomatiques supérieures du Centre d’études diplomatiques et stratégiques de Paris.

De retour au pays, Maxime Koné enseigne à l’ENAM à la section diplomatie. Il sera par la suite nommé directeur de la formation professionnelle au ministère de la Fonction publique, puis, chargé de la gouvernance locale au Secrétariat permanent de la politique nationale de bonne gouvernance.

Il a été président- fondateur de l’Union nationale des étudiants du Faso (UNEF) en 1997 au campus de Zogona et président de l’Association des régions du Burkina (ARBF).

Du poste de directeur régional du Centre des œuvres universitaires de Dédougou, il est élu député pour le compte du MPP dans la province de la Kossi, avant de rentrer au gouvernement.

Maxime Lomboza Koné, nouveau Ministre de la Sécurité

Qu’en est-il du Ministre Délégué à la Défense ?

Aimé Barthelemy Simporé est le premier militaire dans un gouvernement sous le président Roch March Christian Kaboré. Calme et réservé, selon certaines indiscrétions, c’est un officier de l’armée Burkinabè, colonel-major depuis le 1er janvier 2017. Il était jusque-là, le Directeur du Centre National d’Études Stratégiques, crée par le gouvernement en février 2020. Il a passé 5 ans comme Attaché Défense à l’ambassade du Burkina Faso à Washington de juin 2014 à février 2019.

Dans sa biographie, il est indiqué qu’à ce titre, « il a supervisé la coopération bilatérale avec la défense américaine, forces aériennes et militaires ». Et de retour au pays en février 2019, il faisait partie des membres du Comité d’élaboration de la politique nationale de sécurité. Le colonel-major Simporé a servi dans plusieurs unités militaires et écoles de formation à différents niveaux de responsabilité et de commandement.

« Il a également de l’expérience dans les missions de maintien de la paix ainsi que dans la planification d’exercices militaires multinationaux », précise sa bio. On peut citer le Cameroun, le Togo, le Bénin et la République centrafricaine. Le Colonel-major a suivi plusieurs stages de formation au Burkina, en Russie, en Côte d’Ivoire, au Mali, en Allemagne et aux Etats-Unis d’Amérique.

Le nouveau ministre délégué à la Défense a reçu plusieurs prix nationaux et étrangers ainsi que des décorations. En devenant ministre délégué à la Défense mercredi, le Colonel Major Aimé Barthelemy Simporé devient le tout premier militaire à faire son entrée dans un gouvernement Roch Kaboré qui avait juré de ne pas en avoir. Le Colonel-major est marié et père de deux enfants.

Aimé Barthelemy Simporé, nouveau ministre délégué à la Défense

 728 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →

Une réflexion sur « Que savoir des nouveaux ministres de la sécurité et délégué à la défense ? »

Les commentaires sont fermés.