Production de riz dans le grand Ouest : Le PIGO veut proposer aux producteurs des variétés de leurs choix

Des bas-fonds rizicoles aménagés par le projet Petite Irrigation dans le Grand Ouest, PIGO. Des centaines de producteurs sortis massivement pour faire le choix parmi six variétés composées de quatre variétés parfumées, la FKR84, (ex Orylux 6), la IR 67, la Sahel 328 et la Sahel 210, et deux témoins dont la FKR 64 (ex TS2), et la FKR 62N.

C’est le but de la manœuvre qu’une équipe conjointe de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l’ouest, DRREA-Oet du PIGO, a effectuée du 9 au 15 novembre 2020 dernier dans le Sud-Ouest, dans le Centre-Sud et dans les Cascades.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la promotion des variétés de riz de qualité et adaptées à l’écologie de bas-fond, à travers des tests de Sélection Variétale Participative de Vulgarisation (PVS/V) est à sa deuxième années d’exécution. Elle devra permettre de recueillir trois variétés parmi les variétés mises en test pour chaque producteur en fonction de leurs performances agronomiques. Cela par la prise en compte de leurs propres critères de sélection. Elle a été possible grâce à une collaboration entre le programme Riz et Riziculture de l’INERA et le PIGO.

Des producteurs, pour la plus part, leaders de leurs zones ont conduit ces test en milieu réel mais la visite commentée a concerné aussi d’autres producteurs n’ayant pas participé. Le tallage, la qualité des graines, la montaison et la physionomie même du champ étaient entre autres, les critères qui ont guidés le choix de ces visiteurs de circonstances.

Des tests de dégustation sont prévus dans les semaines à venir. Ils seront aussi pris en compte afin de proposer aux producteurs de ces localités, des variétés adaptées à leurs conditions agro-écologiques.

Mais en attendant, des avis glanés de part et d’autres, une variété aura séduit dans les cascades, particulièrement dame Hébié qui estime que « c’est la variété à envoyer dans la belle famille ». « Cette variété fera du riz gras MARIMAR (ndlr Télénovela Marimar) », a-t-elle laissé entendre.

Pour information, le PIGO est un projet qui intervient dans le grand Ouest. Il ambitionne d’améliorer la sécurité alimentaire des populations autour des bas-fonds aménagés et des petits périmètres irrigués et d’augmenter leurs revenus à travers la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles en vue de contribuer à réduire la pauvreté en milieu rural.

 184 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →