Prix de l’excellence de la recherche scientifique : le Dr Issa Wonni sacré meilleur jeune chercheur !

Le Dr Issa WONNI, chef de programme riz et riziculture de l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles, INERA, a été élu sacré meilleur jeune chercheur de l’année 2018.
C’était le 14 décembre 2018 dernier au Pavillon de la créativité Capitaine Thomas SANKARA (SIAO), lors de la 1ere édition de la « Nuit de l’Excellence scientifique », Prix d’excellence de la Recherche scientifique du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et des Innovations, MERSI.
Rappelons que ce prix a pour objectif de récompenser les travaux de recherche scientifique d’un individu ou d’une équipe pouvant contribuer de manière significative au progrès de la science ainsi qu’au développement économique, social et culturel du Burkina Faso. Il vise particulièrement à susciter l’émulation dans le domaine de la recherche scientifique.
Les réalisations qui ont permis au Dr Wonni de se hisser au plus haut sommet de la catégorie meilleur jeune chercheur sont les projets sur :
      – La surveillance épidémiologique  des bactérioses  du  riz  dues  à Xanthomonas oryzae ;
      – L’analyse  de  la  structure  des populations de Xanthomonas oryzae  pv. oryzicola  (Xoc) et X. oryzae pv. oryzae (Xoo) ;
     –  L’analyse  de  la  diversité  des effecteurs  TALs  des souches de  Xoo  et  de la  conservation des  cibles  de  virulence  chez le riz ;
      –  L’identification  de  gènes  à large  spectre  de  résistance contre  les souches africaines de Xoo et Xoc ;
      – L’évaluation  de  la  stabilité  de la  résistance  des  variétés locales et des lignées éditées dans les gènes de sensibilité.
Dans la lettre d’appui de l’IRD pour la candidature du Dr Issa  WONNI, le Dr Boris Szurek, Directeur de Recherche dans cet institut, a assuré : « C’est l’un des meilleurs doctorants que j’ai rencontrés au cours de ma carrière ». « Passionné  par  son travail  et  mu par la soif d’apprendre, il a produit d’importantes réalisations  scientifiques  ayant eu un impact fort  dans le monde  académique  et  agricole », a-t-il écrit.

Pour le lauréat, « c’est le travail de toute une équipe qui est récompensé« . Il faut dire que l’INERA prône pour la pluridisciplinarité dans ses travaux de recherche et cela ne peut qu’être bénéfique pour la bonne marche de ces travaux. 

 254 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →