Ouagadougou : un spécialiste des braquages pris dans les mailles de la police

En cette période de fin d’année, la Police Nationale Burkinabè à mis au arrêts et présenté un présumé malfrat ce jeudi 9 décembre 2021.

Spécialisé dans les braquages, les vols à main armée dans les boutiques de vente de marchandises diverses et les vols d’engins à deux (02) roues, ce bandit armé d’une Kalachnikov, dépouillait ses victimes de tous leurs biens. Ses zones favorites d’intervention étaient entre autres, les quartiers Wemtenga, Bissighin, la zone SONATUR, l’Université Saint Thomas d’Acquin et le côté Est de la mairie de Saaba.


Grâce à la collaboration de la population, le malfrat a été appréhendé au moment où il s’apprêtait à pénétrer dans une maison inachevée située à quelques encablures de la mairie de Saaba. Cest alors qu’il a été pris la main dans le sac, en sa possession d’un fusil Kalachnikov avec un chargeur garni de dix-huit (18) munitions. Tout cet arsenal etait camouflé dans un sac de riz vide.

Habillé en tenue scolaire kaki, il opère la nuit tombée


Le mode opératoire de ce malfrat était de cibler les boutiques situées dans les zones à faible éclairage avant de revenir la nuit tombée. Pour l’occasion, il s’habillait en tenue scolaire de couleur kaki, une casquette et un cache-nez. Profitant de l’inattention des propriétaires et leurs voisins, il fait ensuite irruption à l’intérieur pour dépouiller ses victimes, aidé de son fusil.
Recettes journalières et objets de valeur, voici ce dont il s’acapare, avant de faire des tirs de sommation et enfin, disparaitre dans la nature.

Le présumé malfrat a affirmé lui-même avoir dérobé plusieurs objets parmis lesquels, on peut citer des téléphones portables, des vélomoteurs toutes marques confondues, des numéraires, des bidons d’huile, des sacs de riz, etc.

Flavie

 394 vues

  • %d blogueurs aiment cette page :