Nigeria : Boko Haram attaque une prison et libère des détenus

 52 vues,  1 views today

Plus de 300 détenus se sont évadés à la suite de l’attaque d’une prison située près d’Abuja, au Nigeria. L’assaut est attribué à des éléments supposés appartenir au groupe djihadiste Boko Haram.

Le mardi 5 juillet 2022, a eu lieu une évasion spectaculaire dans la prison de Kuje, selon une annonce faite ce mercredi par les autorités nigérianes. Selon Shuaibu Belgore porte-parole du ministère nigérian de l’Intérieur, cette attaque n’est l’œuvre que du groupe terroriste Boko Haram. «Ils sont venus spécifiquement pour leurs co-conspirateurs», a-t-il dit, ajoutant que 300 évadés ont pu être retrouvés alors qu’autant sont toujours la nature. La traque se poursuit pour retrouver les évadés.

Les évasions spectaculaires sont fréquentes au Nigeria. On se rappelle mi-septembre 2021 que 240 détenus s’étaient évadés d’une prison à Kabba, dans l’État de Kogi, au centre du Nigeria. Cet incident était intervenu après l’attaque menée par des hommes lourdement armés, dans la nuit de dimanche à lundi 13 septembre. Le porte-parole de l’administration pénitentiaire déplorait à l’époque une seconde évasion spectaculaire en seulement six mois.

En effet, un peu avant, plus précisément le 5 avril 2021, des hommes lourdement armés avaient pris d’assaut le Quartier Général de la police d’Owerri, au sud-est du Nigeria. Les assaillants, qui n’avaient pas été identifiés, avaient réussi à libérer plus de 1 800 prisonniers. La plus grande évasion de ces dernières années dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.