Madagascar : condamnation au travail forcé de deux Français après un putsch manqué

 557 vues,  1 views today

La justice Malgache a condamné ce vendredi 17 Décembre 2021 deux Français, Paul Rafanoharana et Philippe François respectivement à 20 et 10 ans de travaux forcés. Ils sont accusés d’avoir intenté un coup d’Etat contre le président Andry Rajoelina avec une vingtaine d’autres prévenus à leur suite. 


Après cette sentence, Solo Radson, l’un des avocats de la défense a réagi promettant un« pourvoi en cassation » avant de poursuivre que n’est pas ce qu’il attendait. « C’est un verdict injuste, le dossier est vide, c’est un procès politique », a-il soutenu. 


Alors que la défense insistait sur l’innocence de ses clients, le procureur de la République avait requis la réclusion à perpétuité pour les deux Français et trois (3) autres accusés.
Les Français Paul Rafanoharana et Philippe François sont accusés depuis leurs arrestations fin juillet dernier d’atteinte à la sûreté de l’Etat, d’association de malfaiteurs et complot en vue d’assassiner le président. Ils auraient « échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation de diverses personnalités malgaches dont le chef de l’État », selon la procureure générale.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →