Le baobab, ce don inestimable de la nature !

Le baobab, Sira Yiri en Bambara, Toega en Mooré, Tuobu en Gulmantché ou encore Bokkien Fulfuldé, est arbre millénaire qui caractérise les paysages de l’Afrique subsaharienne. Scientifiquement, il est appelé adansonia digitata. Souvent plus large que haut, avec des branches ressemblant à des racines, et largement dépourvus de feuilles pendant une grande partie de l’année, l’arbre le plus célèbre d’Afrique, le baobab, aussi appelé par les africains « l’arbre magique », « l’arbre pharmacien» ou encore « l’arbre de la vie », semble mériter l’ensemble de tous ces surnoms.

D’ordinaire ce n’est pas un arbre élevé, sa hauteur n’atteignant que 14-23 mètres, mais il est réputé pour la circonférence gigantesque de son tronc qui peut atteindre 10 mètres. Le baobab est par exemple omniprésent au Burkina Faso. 
Un fruit considéré comme une pharmacie naturelle ! 
Le fruit du baobab est appelé « pain de singe ». C’est une capsule indéhiscente et pubescente renfermant des graines noires enrobées dans une pulpe crémeuse. Particulièrement riche, le pain de singe contient six fois plus de vitamines C qu’une orange, deux fois plus de calcium que le lait, et une quantité importante de phosphore et de fer, sans compter les antioxydants. C’est l’aliment idéal pour éviter la dénutrition des personnes âgées. La  demande devrait être importante pour cet aliment aux qualités si particulières. Il est souvent utilisé pour les jus naturels mais aussi en pâtisserie.
Très prisée des femmes enceintes, le pain de singe sert d’aliment fortifiant aux nourrissons puisqu’elle est la source denombreux micronutriments et antioxydants.
La pulpe de Baobab est également riche en Vitamines A, B1, B2, B6 et PP, minéraux(calcium, phosphore, et à un moindre degré, fer, potassium, zinc), acides aminés (L-proline et histidine notamment) et contient plus de 11 acides aminés essentiels.
La poudre de pain de singe est très utile à tout âge : 
Elle est conseillée pour une remise en forme générale, et pour conserver ou retrouver une bonne vitalité, seniors, enfants en phase de croissance, ou en cure après ou pendant une convalescence. On l’utilise aussi en cas de troubles du transit intestinal : c’est en effet un pré biotique puissant. La fraction soluble des fibres facilite le développement de bactéries utiles à notre organisme.
 
C’est aussi un excellent régulateur du transit digestif : la fraction insoluble des fibres exerce un effet de ballast qui favorise la régularité des selles et évite la constipation.
 
En ce qui concerne sa pulpe, c’est un bon anti diarrhéiqueet un excellent réhydratant.  Elle est indiquée en cas de maladie inflammatoire chronique intestinale.
Elle est particulièrement indiquée lors de toute convalescence, après un épisode infectieux, grippe, alitement, en tous cas de baisse de forme, une immobilisation, une intervention, un contre coup d’épisode affectif, afin de retrouver une énergie et surpasser ce cap.

Le pain de singe, fruit du baobab !
Un arbre naturel !
On retrouve le baobab sur toute l’étendue du territoire Burkinabé où il pousse de façon naturelle. Dans notre pays, les populations rurales vivent majoritairement de l’alimentation et de la commercialisation de son fruit. Son goût aigre-crémeux satisfait aussi bien les papilles des hommes que celles du singe, ce qui lui vaut l’appellation “pain de singe”. Il se régénère totalement par voie naturelle.
Alors, désormais, laissons les baobabs sortis naturellement de terre continuer paisiblement leurs croissances. C’est toute la nation qui gagne ! 
Et si vous connaissez d’autres vertus du baobab, merci de les partager avec nous !

 236 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →