La tbourida est entrée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Ce sport équestre de tradition marocaine frappait à la porte de l’institution depuis 2019, date à laquelle un dossier avait été officiellement déposé auprès de l’UNESCO. Pratiquée lors des grands événements dans le Royaume, cette discipline traditionnelle et très populaire. Elle met en avant un savoir-faire ancestral, avec le maniement des mousquets, ces anciennes armes à feu dans une succession de parades militaires reconstituées selon les rituels. Sur les cavaliers des costumes et des accessoires d’époque comme un turban blanc, des vêtements drapés, des babouches, un petit livret du Coran et une épée arabe ancienne.

Chaque année au Maroc, se tient le salon du cheval d’El-Jadida dans l’Ouest, le plus important festival équestre du pays.

Afin de protéger ce patrimoine, le Maroc a inscrit dans sa propre Constitution le respect et la sauvegarde de sa diversité culturelle, notamment amazigh, hassanie, africaine et juive. La Tbourida est apparue au XIVe siècle, elle symbolise la forte relation entre l’homme et le cheval.

 229 vues

  • %d blogueurs aiment cette page :