La création d’un fond de soutien à la démocratie annoncé au Sommet France-Afrique

 1,354 vues,  4 views today

Le sommet Afrique-France s’est effectivement tenu à Montpellier en France. C’était le vendredi 08 octobre 2021. Un sommet qui a connue la participation de plusieurs jeunes africain qui ont effectué le déplacement pour l’occasion.

Selon le chronogramme prévu, président Emmanuel Macron a discuté a bâton rompu avec une dizaine de jeunes. Dans les échanges, une aide de 30 millions d’euros a été annoncée, en soutien à la gouvernance et la démocratie.

C’est l’un des premiers sommet qui s’est déroulé uniquement avec les jeunes et sans les chefs d’État. Selon les organisateurs, environ 3000 jeunes étaient présents. Le président Emmanuel Macron a d’emblée annoncé que désormais, il ne sera plus question « sommet France-Afrique », mais plutôt de « sommet Afrique-France ».
Dans la matinée du 8 octobre,11 jeunes ont été choisis comme représentants, pour prendre part aux tables rondes et ateliers. Ce fut donc l’occasion pour ces représentants de discuter avec Emmanuel Macron.

L’essentiel des échanges étaient plus axés sur la présence de la France au Mali, et l’attitude « paternaliste » de la France.

Ainsi pour le premier sujet, notamment la présence de la France au Mali, le président Emmanuel Macron a soutenu que « la France n’avait pas vocation à rester au Mali ». Pour ce qui est de la question de la présence militaire de la France, il renchérit en ces termes « la France est là militairement à la demande ».

Les représentants de la jeunesse Africaine n’ont pas manqué, pendant les débats, de plaider pour une réforme des relations entre la France et l’Afrique. Des relations qu’ils souhaitent basées sur la collaboration.

Le président Français a également fait cas de la restitution de 26 œuvres d’art au Bénin avant fin octobre 2021. Celle de la Côte d’Ivoire suivra plus tard.
Il ajoutera q’un « Fonds d’innovation pour la démocratie en Afrique » sera créé bientôt. Un fond de 30 millions d’euros, sur une durée de trois ans qui permettra d’aider les acteurs du changement en matière de gouvernance et de démocratie. Ce fond prendra aussi en compte les initiatives culturelles.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →