La cendre pour dynamiser son potager

Traditionnellement, au sein de nos familles, nous utilisons la cendre pour faire de la potasse. À l’église, elle est utilisée à l’approche du temps de carême, précisément le « Mercredi des cendres ». 
Qu’elles soient issues de nos foyers ou qu’elles résultent de la destruction des végétaux après le nettoyage, les cendres de bois ont bien plus d’intérêts que l’on puisse imaginer.
Intérêts des cendres de bois
Les cendres de bois sont très riches en sels minéraux, elles contiennent du calcium, de la potasse, du silice, du magnésium et du phosphore. Elles sont une source de nourriture pour les plantes et ne peuvent pas leur nuire car leur assimilation est douce. Il n’y a pas de risque de surdosage pour les plantes et aucun risque de pollution des nappes phréatiques.
Compte tenu du fait que la potasse favorise le développement des fleurs et des fruits, on pourra donc épandre la cendre aux pieds des arbres fruitiers et des plantes de massif au printemps ou aux pieds des agrumes en automne pour soutenir la floraison et une bonne fructification.
La cendre de bois est aussi très utile pour lutter contre les gastéropodes : il suffit de former un cordon de cendres autour des jeunes plantules pour les empêcher de les attaquer goulûment.
Attention !!! Pour que cela soit efficace il faut renouveler l’opération après chaque pluie !

Quels types de cendres utiliser ?

Il est vrai que la cendre est un excellent fertilisant. Cependant, il est nécessaire de rappeler que ce n’est pas toute sorte de cendre qu’il faut utiliser.
En effet, il ne faut utiliser que des cendres issues de la combustion de végétaux ou de bois non traité, non peint et non vernis, sinon on risquerait de contaminer le jardin avec des substances toxiques que l’on retrouverait immanquablement dans notre assiette lors de la consommation des fruits ou des légumes !
Attention aussi à ne jamais faire brûler de plastiques, dangereux pour l’environnement et pour l’atmosphère, ni de contreplaqué, de bois composite ou de panneaux OSB qui contiennent colles et résines chimiques en abondance.
Ceci dit, toutes les essences de bois saines, naturelles et exemptes de traitement constitueront un parfait combustible, de même que les résidus végétaux du jardin comme les restes de taille, les feuilles mortes, les herbes fauchées.

Comment procéder ?

Avant d’appliquer la cendre comme fertilisant, il faut toujours attendre qu’elle soit bien refroidie. Ensuite, il faudra la tamiser car les gros résidus ne pourraient pas se décomposer assez vite et ne pourront pas être assimilés.
L’épandage se fera directement aux pieds des arbres fruitiers, juste sous la couronne. Pour les massifs, épandre la cendre en surface puis griffer légèrement pour la faire pénétrer dans le sol.
Pour conserver la cendre pour une utilisation l’année suivante, il faut la tamiser et la stocker rapidement dans des sacs étanches avant de les mettre à l’abri, en attendant de pouvoir les utiliser.
Mise en garde : N’abusez pas des cendres dans les endroits qui contiennent majoritairement du calcium. Ce dernier modifie le PH du sol, le rendant alcalin et donc très peu favorable à la culture de plantes qui risqueraient alors de développer une chlorose.
Alors, les adeptes du jardinage bio, sachez que la cendre permet d’amender sainement le sol et ainsi éviter les engrais chimiques.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →

8 réflexions sur « La cendre pour dynamiser son potager »

  1. La science du labo vient confirmer nos pratiques culturales (culture sur bruli qui consiste a mettre le feu avant de commencer a semer)

  2. Cette pratique entre dans le cadre de la valorisation de l'agriculture biologique
    Bonne chance aux agriculteurs

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :