Jeûne en Égypte : Des ruptures à ciel ouvert au Caire  

15ème jour du Ramadan, des tables d’Iftar sont dressées dans les rues de la banlieue de Matariya, dans le nord-est de la capitale égyptienne, le Caire. Pour la rupture du jeûne de ce jour, les habitants de ce quartier ont partagé des repas gratuits. Plusieurs personnes ont participé à la préparation de ses repas. 

Ces partages sont une tradition dans la religion musulmane. « L’idée de la table (d’Iftar) n’est pas seulement de manger et de boire. C’est pour que 3 000 personnes partagent la même table avec la même religion, la même nationalité et mangent ensemble en même temps », a souligné Ihab El-Shahat, initiateur de cette rupture collective. Plusieurs objectifs sont visés par ce dernier dans l’organisation de ces grandes tables de partage. Il s’agit entre autres, de fédérer les communautés qui vivent ensemble, de créer l’harmonie et de favoriser l’entente et la paix sociale. 

Selon un résident, la table n’est pas spécifiée pour des personnes précises, elle est pour tout le monde. « Tous les voisins et leurs enfants participent, toute personne passant dans la rue peut rejoindre la table », a dit ce dernier. 

Dans les rues de Matariya, le repas est réservé aux plus démunis qui retrouvent la joie. Pendant le Covid-19, ces rassemblements étaient interdits, leur reprise est accueillie avec beaucoup d’enthousiasme dans le Nord-Est du Caire. Les musulmans du Caire se réuniront encore quelques jours, puisque le ramadan s’achèvera dans deux semaines. 

 49 vues

  • Commenter

    %d blogueurs aiment cette page :