Filière tomate : Des producteurs formés sur l’itinéraire technique de production de la semence

Dans le cadre d’un contrat de partenariat avec par le Projet d’Appui à la Promotion des Filières Agricoles (PAPFA), le Programme Cultures Maraîchères et Fruitières de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l’Ouest (DRREA-O) a organisé une session de formation au profit d’une vingtaine de producteurs de semences de tomate. Placée sous la présidence du Directeur Régional, Mr Vincent DAO, elle s’est déroulée en deux phases : Théorique, du 22 au 23 décembre 2020 à Bobo-Dioulasso et pratique, du 28 au 29 décembre 2020 à Banfora.

La production de semences est une opération qui consiste à multiplier les semences d’une variété donnée pour un environnement donné. Cette multiplication doit donner un grand nombre de copies conforme à la semence de départ, d’où la nécessité de partir d’une semence de haute qualité génétiquement et physiquement pure. Et la semence certifiée contribue au moins à 25% de la constitution du rendement lors de la production. Ainsi, pour espérer un bon rendement, il faut avoir une bonne semence certifiée, d’où la nécessité de former les producteurs semenciers.

Venus de Douna, de Barré, de Dandé et du premier Campement, la vingtaine de producteurs a été formé sur l’itinéraire technique et les bonnes pratiques de production de semence de tomates.

 

En séance théorique, du 22 au 23 décembre à Bobo-Dioulasso, les producteurs ont fait connaissance avec les différentes variétés de tomates, avant de se familiariser sur l’itinéraire technique de production de semence de tomate. Cela passe nécessairement par la connaissance du choix de la variété à multiplier, en fonction de la zone de culture. L’agronomie, les techniques de semis des graines, la connaissance des maladies de la tomate et leurs méthodes de lutte, les nématodes et leurs méthodes de lutte, tous les rouages de la production de semences de tomates ont été égrainé durant cette phase.

Plus tard, du 28 au 29 décembre, est intervenue la phase pratique à la Station de recherche de Banfora. Elle a permis aux participants de se perfectionner à la production de semence de tomate. Après un bref récapitulatif des leçons apprises pendant la phase théorique, ils ont partagé leurs expériences avant de procéder à la pratique. Cela a consisté au tri de la tomate de même variété, au lavage de ces tomates soit à l’eau de javel, soit au savon afin d’éliminer les bactéries se trouvant sur la peau. Ensuite, ces tomates ont été coupé et pressé afin d’enlever leurs graines avant de les laisser mariner dans de l’eau de vinaigre pendant 24h. 

A l’issue de ces 24h, ces graines ont été extraite, rincé et trempé dans de l’eau de javel, cette fois-ci pendant 10 mn, question de se rassurer qu’elles sont bien propres et qu’elles ne contiennent pas de bactéries ni de maladies. C’est alors qu’elles sont rincées et étalées à l’ombre pour être séchées et enfin conditionnées pour éviter les souris rongeuses.

 

Les apprenants du jour ont enfin appris que la semence doit être officiellement approuvée après le processus de certification et chacun est rentré chez lui, muni d’une attestation de formation, preuve qu’il est désormais apte à produire de la semence de tomate.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →