Effets des fumures organo- minérales sur les paramètres physiologiques du riz irrigué dans le système de riziculture intensif (SRI) à Bama dans la zone sud-soudanienne au Burkina Faso

Ce thème, « Effets des fumures organo-minérales sur les paramètres physiologiques du riz irrigué dans le système de riziculture intensif (SRI) à Bama, dans la zone Sud-Soudanienne au Burkina Faso », a été présenté par DRAME Alimata, étudiante du Centre Agricole Polyvalent de Matourkou. C’était dans le cadre de son rapport de stage de fin de cycle pour l’obtention du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), Option Agronomie, sous la direction du Dr Pascal BAZONGO, Agro-pédologue/Gestion des Ressources Naturelles/Système de Production, GRN/SP-Ouest, Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles,INERA

RÉSUMÉ 

L’intensification de la riziculture constitue un défi important pour le Burkina Faso dont le but est de satisfaire les besoins en riz de la population. Cependant, la production du riz reste toujours en deçà des attentes du fait de la pauvreté des sols en éléments nutritifs. La présente étude menée sur la plaine aménagée de Bama, vise à évaluer les effets des fumures organo minérales sur les paramètres physiologiques du riz irrigué dans le SRI. L’essai a été mis en place selon un dispositif en bloc de Fisher complètement randomisé à quatre traitements en quatre répétitions (blocs) où sont comparés par rapport aux témoins sans fertilisant, les fumures suivantes : « compost + urée 46 », « compost + NPK + Urée 46 », « NPK + Urée granulée ». La variété soumise à l’’étude est la FKR62N. Au cours de l’étude, les caractéristiques chimiques des sols et les paramètres physiologiques des plants du riz ont été évalués. Il ressort de l’analyse chimique que le sol de notre étude de façon générale est pauvre en éléments nutritifs majeurs. L’effet combiné des fumures organiques et minérales « compost+ NPK+ Urée » a permis d’améliorer les paramètres physiologiques (hauteur, feuilles et talles) des plants du riz.  Par contre, le traitement témoin (sans apport de fertilisant) a connu de faibles croissances aux différentes dates d’observation.

Mots clés : Effets, fumure organo- minérale, croissance, développement, riz irrigué ; SRI, Bama.

Lire l’intégralité du document ici

 380 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →