Drame : le portier Ivoirien perd son géniteur après le match contre la Sierra Leone

 224 vues,  1 views today

Le portier ivoirien Ali Badra Sangaré est en Deuil. Son père est décédé dans la nuit du 16 janvier, c’est-à-dire la nuit après le match nul des éléphants contre la Sierra Leone.

C’est une double douleur. Celui qui, dans les temps additionnels de la rencontre Côte d’Ivoire- Sierra Leone a été victime d’une douleur atroce aux genoux et conduit dans un centre hospitalier à Douala, n’a pas fini d’être éprouvé. Il a, dans la même nuit, appris la triste nouvelle du décès de son géniteur.
« C’est avec une grande tristesse, que j’ai appris dans la nuit d’hier à aujourd’hui, le décès de mon père… Dieu dans sa grande bonté, a bien voulu le rappeler auprès de lui… Malgré la douleur qu’occasionne cette énorme perte, je me battrai sur le terrain pour lui rendre hommage et lui faire plaisir depuis là-haut… La mort n’arrête pas l’amour, repose en paix papa » a annoncé Ali Badra Sangaré.

Le géniteur de Sangaré

Un autre coup dur pour les joueurs Ivoiriens à cette CAN 2022. En rappel, le 20 novembre 2021, en pleins préparatifs des éliminatoires comptant pour le mondial, Gbohouo Silvain loin de la Côte d’ivoire avait perdu son père. Ce dernier n’avait meme pas eu l’occasion d’assister à son enterrement. Pareil pour Max Alain Gradel qui, lui aussi, a perdu son père juste avant le début de la CAN.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →