DÉPÉRISSEMENT DU MANGUIER : SUIVIE ÉVALUATION DES TESTS


L’équipe Fond National de la Recherche et de l’Innovation pour le Développement (FONRID) a effectué le  vendredi 31 Août 2018, avec des chercheurs de l’INERA, une tournée de suivi-évaluation des tests menés dans le cadre du projet « Évaluation et diffusion de paquets technologiques efficaces pour la récupération des manguiers affectés par le dépérissement au Burkina Faso ».

KOLOKO à Orodara et de Toumousséni à Banfora, sont les localités qui ont accueilli ces visiteurs d’un jour, avec pour seul objectif de constater de visu l’évolution des tests menés pour la récupération des vergers affectés par le fléau du dépérissement.

Cela fait suite à une précédente tournée effectuée par l’équipe du projet « Évaluation et diffusion de paquets technologiques efficaces pour la récupération des manguiers affectés par le dépérissement au Burkina Faso », coordonnée par l’Institut de Recherches Environnementales et Agricoles (INERA). Cette tournée avait alors permis la mise en place de tests d’évaluation de paquets technologiques afin de pouvoir récupérer les manguiers affectés par le dépérissement les différentes zones de production  de mangue au Burkina Faso, notamment Banfora, Koloko, Reo, Léo et Pô.

En rappelle le dépérissement du manguier est causé par des espèces de champignons de la famille des theobroma (Abdollahdeh et al, 2010 Ismail, 2011, N’Diaye et al. 2011). Et l’INERA, dans sa quête pour l’amélioration de la productivité agricole dans notre pays et en vue de soulager les producteurs de mangues, a mis au point des paquets technologiques qui permettront de venir à bout du dépérissement du manguier.
Les manguiers  traités renaissants, preuve que les
producteurs  peuvent espérer regagner le sourire !

C’est pour accompagner l’INERA dans cette quête que le FONRID qui accompagne les projets de recherche développement a décidé de financer le projet « Évaluation et diffusion de paquets technologiques efficaces pour la récupération des manguiers affectés par le dépérissement au Burkina Faso ».

Cette tournée qui a permis de voir l’évolution du travail et l’impact des tests sur les manguiers traités était la

bienvenue. En effet, les manguiers déjà en renaissance et le soulagement des producteurs dont les vergers ont servis pour ces tests témoignent de l’utilité de ces paquets technologiques.









Heve SANOU
Nous suivre aussi sur : La page Facebook de la DRREA-O
                                     La page Twitter de la DRREA-O

 328 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →