Côte d’Ivoire : retour sur les circonstances du décès de DJ ARAFAT, 2 ANS après

DJ Arafat, le Yôrôbô, le Daïshi…, ce sont autant de surnoms, d’appellations, pour celui-là que le monde entier pleure aujourd’hui encore !

12 août 2019 – 12 août 2021, voilà deux ans que DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Huon déposait définitivement le micro. L’icône de la musique ivoirienne précisément du Coupé-Décalé, est décédée des suites d’un grave accident de la circulation. C’était le 11 août 2019 dans la commune de Cocody, à Abidjan. L’artiste a succombé de ses blessures le lendemain 12 août 2019. Il avait alors 33 petits ans, au soir de la fête de Tabaski.

Ce jour-là, vers 23 heures, la star et un groupe d’amis s’étaient donné à une partie de moto à Abidjan. C’est ainsi que « Yôrôbô », amoureux de la vitesse, s’est laissé aller à des cascades. Roue avant soulevée, roue arrière en pleine course et l’inévitable n’a pas pu être évité. Quelques mètres plus loin, il avait violemment percuté un véhicule conduit par une journaliste de Radio Côte d’Ivoire, dans le quartier d’Angré. Le choc a été si violent, que l’engin fut complètement détruit. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux l’on apercevait le fils de l’artiste Tina Glamour allongé sur la route, inconscient. Pris en charge par les services de secours et transporté à la Polyclinique des Deux-Plateaux, il n’a malheureusement pas survécu.

La méga star du coupé-decalé succombera très tôt le lendemain de ses graves blessures.

Dès l’annonce de la triste nouvelle sur les antennes de la télévision nationale RTI, une foule nombreuse s’est rassemblée dans l’après-midi devant la Clinique où est décédée le Daïshi, la star du « coupé-décalé ».

Les fans surnommés « les chinois » exprimant aussi bien leur tristesse que leur incrédulité. Par dessus tout, ils scandaient, je cité : « on veut Arafat » avant de faire mouvement vers son domicile à Cocody-Angré.

Sur les réseaux sociaux, les hommages au musicien de 33 ans se comptaient par milliers, aussi bien de la Côte d’Ivoire que de partout dans le monde entier. Plusieurs stars de la musique et même des autres pans de la culture étaient dans la cadence. Que ce soit le rappeur Kaaris, Maître Gims, le groupe zouglou Magic System, l’ex- footballeur ivoirien Didier Drogba etc., tous ont témoignés leurs hommages à la star multinationales.

Pour rappel Ange Didier Huon a entamé sa carrière musicale en 2000 dans les clubs de la rue Princesse à Yopougon où il est né, au lendemain de la crise Ivoirienne et de l’apparition du mouvement Coupé-décalé.

 833 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →