Connaissance des différentes races de poules

 Dans le monde, on estime la présence de plus de 300 races de poules domestiques. Ces poules sont généralement classées dans 3 catégories : les races commerciales, les races hybrides et les races locales.

Pour choisir la race de poules adéquate à votre situation d’élevage, il y a un certain nombre de paramètres à prendre en considération :
      votre expérience,
      la gestion de la ferme,
      les goûts locaux,
      votre situation commerciale,
      la disponibilité des poules et de la nourriture dans votre zone de résidence.
 1)    Les races commerciales
Ces races de poules se catégorisent suivant la production en :
  • Races légères : élevées pour la ponte des œufs, on cite à titre d’exemple les Leghorns blanches qui sont des pondeuses très rentables. Elles sont petites de taille et pondent des œufs blancs.
  • Races plus lourdes : élevées pour la chair, les Plymouth Rock et les poules blanches Cornish, plus robustes que les races légères, elles produisent beaucoup de viande. Cette race demande bien évidemment, une nourriture spécifique pour accélérer la croissance.   
  • Races mixtes : élevées pour la chair et les œufs : ces poules pondent beaucoup d’œufs et proposent une quantité importante de viande comme le New Hampshire. 

2)    Les races hybrides
La production des poules hybrides est supérieure à celles des autres races. En effet, ces volailles sont généralement issues du croisement des poules élevées et sélectionnées pour l’importance  de leur productivité en œufs ou en chair. Parmi les poules hybrides les plus connues, il faut citer la Rhode Island Red. Ces races ont offrent beaucoup d’opportunités à l’éleveur. Cependant, elles ont aussi des inconvénients, notamment leur inaptitude au renouvellement du nombre des volailles, faute de perte des propriétés de haute production.

3)    les races locales
Les poules de races locales sont généralement moins chères, plus résistantes aux maladies de leur zone d’élevage. Elles s’adaptent facilement aux différentes conditions et sont utilisées pour l’élevage des poussins. Les poules de races locales ne demandent pas de la nourriture spécifique, car elles adorent picorer dans les déchets. Leur taille est inférieure à celle des autres races et elles pondent moins d’œufs (en moyenne 50 œufs par an).

Maintenant que nous connaissons les trois principales races de poules, le choix de la race qui nous convient dépendra de nos objectifs et de nos aspirations !
Flavienne Valérie SAWADOGO


Nous suivre aussi : FACEBOOK et TWITTER

 211 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →