Conflit Gbagbo-Affi : La position de Simone est déterminante

 501 vues,  1 views today

Dans le semblant de bataille qui oppose le président Laurent Gbagbo à Affi N’guessan, la grande inconnue reste, pour beaucoup, la position que prendra Mme Simone Ehivet Gbagbo, 2ème vice-président du Fpi et membre fondateur de ce parti.La grande interrogation est : Simone Gbagbo va-t-elle rester aux côtés de Laurent Gbagbo ou pencher vers Affi N’guessan pour continuer à évoluer sous les couleurs du Fpi (un parti considéré désormais par Gbagbo comme une enveloppe vide) ?.

Mais à suivre de près les activités de ces derniers jours et la démarche de l’ex-Première dame, elle semble être plus proche de son compagnon de lutte et époux.

Le 31 mars 2021, à la confirmation de l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé, Mme Simone n’avait pas dissimulé sa joie de voir Laurent Gbagbo rentrer en Côte d’Ivoire « (…) Enfin, la justice a tranché et c’est une bonne chose. C’est normal qu’il rentre en Côte d’Ivoire, car il était Chef de l’Etat, il est chef de famille et président de parti politique », a-t-elle indiqué.

Le 17 juin dernier, à l’accueil de Laurent Gbagbo, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, Ehivet Simone Gbagbo était présente, malgré tout ce qui se racontait, souvent sur fond de rumeurs sur sa présence à l’aéroport. Même tout le débat qu’a suscité la réaction de Laurent Gbagbo vis-à-vis de Simone Ehivet, à l’aéroport, cela n’a nullement fragilisé l’ex-Première dame. Des mauvaises langues avaient même prédit un séisme après l’annonce du divorce entre Laurent Gbagbo et Simone Ehivet. Annonce faite par le conseil de l’ex-Chef de l’Etat, le 21 juin 2021 à travers un communiqué de presse.Mais rien n’y fit. Simone Gbagbo est restée silencieuse. Comme pour rabattre le caquet à certaines personnes, qui pensaient que politiquement, elle allait tourner le dos à l’ex-Chef de l’Etat, Simone Gbagbo a pris part au Comité central extraordinaire du FPI convoqué le 9 août dernier au Palais de la culture de Treichville.

C’est ce jour-là que Laurent Gbagbo a annoncé la rupture avec Affi N’guessan et la frange du Fpi qu’il dirige.« Laisser le FPI à Affi N’Guessan. Sur le chemin de la lutte, on rencontre souvent quelques écueils. Quand tu marches et que tu vois une pierre, tu ne te bats pas contre la pierre. Tu la contournes ou tu sautes (…) Une structure préparatoire va se mettre en place dans une dizaine de jours pour préparer, de façon concrète, ce congrès constitutif du nouveau parti, qui va naître au plus tard fin octobre », avait annoncé Laurent Gbagbo.Une décision que le Comité central a endossée. Il n’est donc pas anodin de noter que le Comité central organisé par Affi N’guessan n’a pas enregistré la présence de Simone Gbagbo.Toute chose qui porte à croire que Laurent Gbagbo bénéficie du soutien de Simone Gbagbo dans la mise en place de son nouvel instrument de combat. Et on le sait, Simone Gbagbo a une certaine influence au FPI. D’ailleurs de hauts cadres de ce parti et des anciens ministres du Fpi lui sont très proches et fidèles. C’est ce que l’on a constaté lors du « Simone Day », célébration de l’ex-Première dame à Bonoua, le 8 août dernier.

A l’occasion, l’on a enregistré la présence des personnalités telles que le ministre Kadet Bertin. Donc la décision de Simone Gbagbo sera déterminante dans ce combat Gbagbo-Affi. Le camp dans lequel basculera Simone Gbagbo, ce camp va engranger du monde. Et pour l’instant, c’est le camp Laurent Gbagbo qui part favori même si Affi N’guessan se targue de ne pas avoir un parti comme enveloppe vide.

Voir la Source

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →