Communiqué sur la Mort de poissons dans le fleuve Mouhoun

La pollution au cyanure/pesticides n’est pas la cause, mais l’augmentation de la turbidité est à la base.

Le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement à travers l’Agence de l’Eau du Mouhoun a été saisi le 06 juillet 2021 pour une éventuelle pollution du Mouhoun par des pesticides ou du cyanure. Depuis lors des investigations ont été entamées et des prélèvements ont été faits pour des analyses. Des analyses chimiques des eaux prélevées sur les sites concernés par l’équipe Technique de l’ONEA donnent les résultats suivants :
(i) Pas de cyanure dans l’eau,
(ii) Le PH est neutre (autour de 7) et
(iii) la conductivité de l’eau est en moyenne de 79 Microsiemens.
Des valeurs normales qui n’indiquent pas de pollutions chimiques, (iv) Par contre la Turbidité est passée subitement d’environs 100 UTN (unité de turbidité néphélométrique) à pratiquement 2000. CE QUI CONFIRME UNE EAU TRES TROUBLE dans laquelle certains types de poissons meurent par des difficultés respiratoires (mauvaise oxygénation) .
L’augmentation de la turbidité est un phénomène qui est observé chaque année sur certains tronçons du Fleuve Mouhoun. En effet, comme nous le savons tous, les techniques culturales au Burkina Faso consistent en général à remuer le sol en début de la saison pluvieuse. Les premières pluies (celles de juin et souvent de juillet) entrainent la terre remuée dans les cours d’eau qui sont à proximité des zones cultivées. L’eau devient très trouble (techniquement forte turbidité mesurée en UTN). Au-delà de 100 UTN, la vie devient difficile pour certains êtres vivants aquatiques. Alors qu’actuellement des mesures indiquent des turbidité d’environ 2000 UTN en certains points. Certains pêcheurs expérimentés savent expliquer ce phénomène qui arrive périodiquement sur le terrain. Ils nous indiquent que tous les poissons ne sont pas concernés.
Nous tenons donc à assurer les populations que le fleuve Mouhoun n’est aucunement pollué par du cyanure ou des pesticides.

Source: Agence de l’Eau du Mouhoun

LA Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle.

 738 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →