Burkina Faso : le maintien du capitaine Ibrahim Traoré à la tête du pays mobilise la population

Place de nation à Ouagadougou, les citoyens sont sortis massivement ce jeudi 13 octobre 2022 pour demander au Capitaine Ibrahim Traoré de rester à la tête du Burkina Faso afin de gérer les affaires.

Aux dires de la plupart des manifestants, le Capitaine Traoré est celui qui peut aider le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme. « C’est l’homme de la situation » scandent certains d’entre eux.  Pour éviter que le capitaine Ibrahim Traoré laisse le destin du pays entre les mains de quelqu’un d’autre, ces manifestants sont sortis massivement en cette veille des assises nationales prévues se tenir les 14 et 15 octobre 2022 à Ouagadougou.

Mais cela ne semble pas être la seule revendication de ces derniers. Ils clament aussi l’approfondissement des relations avec la Russie qu’ils estiment être le meilleur partenaire. Selon eux, seule la Russie peut aider le Burkina Faso à relever le défi de la lutte contre le terrorisme.

Même scénario à Bobo-Dioulasso où le grand marché a été fermé une fois de plus.

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →

Commenter