Avis de recrutement d’un coordinateur au Burkina Faso pour le compte du projet SAFEVEG

Le projet SAFEVEG lance un avis pour le recrutement d’un coordinateur au Burkina Faso dont les détails sont à retrouver ici (Français et Anglais)

1. Origines

« Sécurité des légumes produits localement pour les consommateurs d’Afrique de l’Ouest (SAFEVEG – Afrique de l’Ouest) » est une action développée dans le cadre de l’initiative de l’UE sur le développement d’innovations intelligentes adaptées au climat par la recherche dans l’agriculture (et les systèmes alimentaires) dans les pays en développement (DeSIRA ). SAFEVEG vise à promouvoir le rôle des légumes dans la recherche agricole et les systèmes alimentaires locaux dans la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, contribuant ainsi à la résilience climatique tout au long de la chaîne de valeur des légumes, à de meilleurs revenus et à une utilisation durable des terres pour les petits agriculteurs et à une meilleure nutrition pour les familles agricoles et autres consommateurs. SAFEVEG sera mis en œuvre dans des zones périurbaines et/ou urbaines au Bénin (Cotonou, Porto Novo et/ou Parakou), au Burkina Faso (Ouagadougou et Bobo Dioulasso) et au Mali (Bamako et Sikasso), l’accent étant actuellement mis sur le Burkina Faso. SAFEVEG sera coordonné par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas et mis en œuvre par un consortium dirigé par le Centre mondial des légumes (WorldVeg) et impliquant l’Université et la recherche de Wageningen (WUR) et le Centre français de recherche agronomique pour le développement international (CIRAD).

Le modèle conceptuel de SAFEVEG suppose que la promotion du rôle des légumes dans les systèmes alimentaires locaux nécessite des interventions simultanées pour promouvoir la demande et l’offre de légumes. Contrairement à de nombreux autres aliments, les légumes ne font pas automatiquement partie de chaque repas et les niveaux de consommation peuvent ne pas augmenter avec l’augmentation des revenus. Ainsi, augmenter la disponibilité et rendre les légumes plus abordables ne suffit pas pour augmenter la consommation : les légumes doivent aussi devenir plus facilement accessibles et plus largement acceptés par les consommateurs. SAFEVEG teste et adapte ainsi des outils de sensibilisation aux bienfaits de la consommation de légumes, visant à augmenter la demande des consommateurs urbains en légumes et à améliorer les régimes alimentaires. SAFEVEG stimule également l’innovation du côté de l’offre. La demande et l’offre se rejoignent dans les réseaux commerciaux de légumes (VBN) qui créent des relations commerciales stables entre les consommateurs, les commerçants/détaillants et les agriculteurs. Le projet identifiera ces réseaux et les renforcera par le biais d’un encadrement et d’un appui technique.

SAFEVEG s’appuie sur les trois piliers de l’initiative DeSIRA.

Premièrement, SAFEVEG favorisera l’innovation dans l’agriculture en testant et en développant les innovations pour promouvoir la demande et l’offre de légumes. Ce dernier comprend des semences de qualité de variétés adaptées localement et résilientes au climat et des pratiques agricoles sûres, contribuant à une utilisation plus durable des terres. Il favorisera l’adoption de systèmes circulaires et de technologies de transformation pour réduire les pertes après récolte et l’empreinte carbone du secteur des légumes. L’action adopte une approche de la chaîne de valeur de l’innovation et travaillera avec des groupes sélectionnés de jeunes agriculteurs et commerçants principalement pour défendre l’innovation tout au long de la chaîne, créant ainsi de nouveaux emplois pour les jeunes.

Deuxièmement, SAFEVEG renforcera la capacité des systèmes nationaux de recherche agricole et d’autres partenaires dans la recherche sur les légumes en donnant aux chercheurs locaux un rôle de premier plan dans le processus d’innovation et en formant 24 étudiants en maîtrise et 7 étudiants en doctorat.

Troisièmement, SAFEVEG augmentera les connaissances et les preuves pour alimenter les politiques de développement et les décisions d’investissement en générant de meilleures preuves de ce qui fonctionne (et de ce qui ne fonctionne pas) en termes d’augmentation durable de la production et de la consommation de légumes.

1.1. Le Work Packages 2

Le projet SAFEVEG se compose de plusieurs Work Packages, l’accent étant actuellement mis sur le Work Package 2 (WP2). Le WP2 vise à identifier, concevoir, tester et mettre à l’échelle des interventions axées sur l’amélioration de la consommation de légumes des consommateurs (péri)urbains vivant au Bénin, au Burkina Faso et au Mali (l’accent étant actuellement mis sur le Burkina Faso) en rendant les légumes produits localement plus accessibles, acceptables et sûr (sécurité alimentaire). Pour atteindre cet objectif, le WP2 collaborera avec des instituts de recherche nationaux, des organisations de consommateurs, des ONG, des commerçants existants et/ou des réseaux de détaillants.

WUR recherche un coordinateur au Burkina Faso qui supervisera les différentes tâches et activités liées à la réalisation d’interventions à grande échelle visant à améliorer la consommation de légumes des consommateurs urbains. Les activités comprennent la coordination et la réalisation de la collecte de données (à la fois qualitatives et quantitatives), ainsi que la mise en œuvre sur place des interventions au Burkina Faso. Le coordinateur collaborera étroitement avec l’équipe du projet SAFEVEG, les partenaires locaux, les équipes de terrain et un doctorant, qui géreront tous la collecte et l’analyse des données et travailleront en étroite collaboration avec les instituts de recherche nationaux, les partenaires de développement et les étudiants en Master.

L’action sera mise en œuvre pour une période de 4 ans, de novembre 2021 à octobre 2025. Au cours de cette période, l’accent des activités se déplacera entre la collecte de données comportementales, le développement d’interventions en collaboration avec les parties prenantes, et la mise en œuvre et l’extension de ces interventions. L’objectif des activités est de produire un ensemble de solutions concrètes (interventions et/ou technologies éprouvées) pour rendre les légumes plus accessibles, acceptables et sûrs (sécurité alimentaire).

2. Principales responsabilités du coordinateur

Le coordinateur appuiera l’équipe du projet SAFEVEG et les partenaires locaux de mise en œuvre au Burkina Faso en termes de :

– Réaliser des activités (de recherche) qui contribuent à l’objectif global du WP2. Le coordinateur sera impliqué dans l’exécution d’activités qualitatives et quantitatives, telles que l’organisation de réunions de détenteurs de connaissances, des discussions de groupe avec des consommateurs et/ou des parties prenantes, et la coordination de la mise en œuvre d’enquêtes et d’interventions (pilotes et évolutives).

– Mise en réseau au niveau local. Le coordinateur disposera d’un réseau local au Burkina Faso qui pourra être utilisé pour créer un soutien local, attirer des partenaires/parties prenantes locales et/ou sélectionner une équipe de terrain pour les activités de recherche quantitative.

– Fonctionner comme médiateur entre les différentes équipes et à différents niveaux. Maintenir un contact étroit avec l’équipe de terrain, l’équipe SAFEVEG WP2 et faciliter l’interaction avec les autres WP.

– Maintenir un contact étroit avec les autres coordinateurs situés au Mali et au Bénin. Ceci pour harmoniser les activités, mieux comprendre SAFEVEG, orienter et conseiller sur la mise à l’échelle des interventions.

– Travail en étroite collaboration avec un doctorant. Le doctorant est responsable des protocoles, des méthodologies, ainsi que de la gestion et de l’analyse des données.

– Travailler avec un étudiant en MSc.

3. Exigences (profil du candidat)

– Connaissance et expérience avérées de la conduite de recherches (une expérience de travail avec des organisations internationales et nationales est un avantage important).

– Expérience avérée de la collecte de données auprès des consommateurs, des ménages ou des particuliers.

– Expérience de la coordination et de la réalisation d’enquêtes dans des zones moins développées

– Capacité d’organisation

– Posséder une mentalité « pratique »

– Une bonne compréhension des conditions locales au Burkina Faso ; ayant des connaissances et une expérience locale.

– Expérience/connaissance des réseaux locaux

– Anglais courant

4. Méthodologie de sélection et d’évaluation

Les candidatures se feront par appel d’offres ouvert (appel d’offres annoncé) et sélection sur la valeur (qualification et expérience).

La sélection est une étape. Elle sera réalisée par un panel nommé par le WUR, qui évaluera les offres et sélectionnera les mieux qualifiées selon un ensemble prédéfini de critères et d’attribution de notes :

Des entretiens en ligne seront programmés en janvier 2022 pour les soumissionnaires admis à la sélection lors de l’ouverture des offres.

Le soumissionnaire le mieux classé sera invité à négocier un contrat. En cas d’échec de la négociation du contrat avec le soumissionnaire le mieux classé, WUR se réserve le droit d’inviter le deuxième soumissionnaire le mieux classé à négocier ou de relancer un nouveau processus d’approvisionnement.

5. Chronologie et récompense

Le projet SAFEVEG est mis en œuvre de 2021 à 2025, et ce marché vise à attribuer un contrat forfaitaire dont le paiement est lié à des résultats spécifiés pour une durée de 4 ans, de janvier 2022 à octobre 2025.

La performance du coordinateur sera évaluée annuellement.

6. Intéressé ?

Pour postuler, envoyez une lettre de motivation, un CV comprenant les noms de deux références récentes et pertinentes à ireen.raaijmakers@wur.nl

Date limite de dépôt : 14 janvier 2022

Veuillez trouver ci-dessous un aperçu plus détaillé des documents attendus :

1. Une lettre de candidature en anglais expliquant leur aptitude et leur intérêt pour le poste.

2. Un curriculum vitae détaillé en anglais qui met en évidence :

▫ Expérience démontrée dans la coordination et la réalisation de recherches qualitatives et quantitatives impliquant des consommateurs, des ménages ou des individus

▫ Expérience démontrée dans la coordination, la mise en œuvre et/ou la mesure d’interventions dans l’environnement alimentaire

3. Deux références récentes et pertinentes.

4. Frais de rémunération par jour et indemnité journalière

Information additionnelle

Pour plus d’informations sur ce poste, veuillez contacter Ireen Raaijmakers, Email : ireen.raaijmakers@wur.nl.

Détails de l’offre : Français et Anglais

 547 vues

  • %d blogueurs aiment cette page :