Approche Smart-Valleys : Le Projet CSA-BURKINA forme des techniciens de l’agriculture

Le lundi 05 mars 2018 s’est ouvert sur la Station de Farako-Bâ au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l’Ouest, une session de formation des formateurs sur la technologie SMART Valley, sous la présidence du Directeur Régional, représenté par le chef de programme GRN/SP, Monsieur Souleymane Ouédraogo. 
Vu des participants à la formation !
Cet atelier a regroupé une vingtaine de personnes composées d’agents des Directions Régionale de l’Agriculture des Cascades, des Hauts-Bassins, du Plateau central et du Centre-Est ainsi que de l’ONG RIKOLTO et de producteurs leaders.
L’objectif était d’enseigner à ces participants, les pratiques de l’identification et la conduite du processus de sélection d’un bas-fond suivant l’approche Smart-Valleys.
Notons que « SMART-Valleys » est une approche de développement de bas-fonds pour des systèmes de production rizicole en Afrique sub-saharienne, basée sur une démarche participative, durable et à faible coût. Elle a été développée par le Centre du riz pour l’Afrique et ses partenaires de recherche et de développement nationaux au Bénin et au Togo.
L’Approche Smart-Valleys comprend trois phases qui sont :
– La sélection des bas-fonds
– L’aménagement des bas-fonds
 – La gestion des bas-fonds aménagés
La particularité de l’approche SMART-Valleys  c’est que, comparée aux approches traditionnelles coûteuses, dues aux études topographiques et investissements élevés pour l’infrastructure de la maîtrise de l’eau, ses aménagements de bas-fonds sont peu coûteux et durables. En effet, ils sont développés et construits par les paysans eux-mêmes.
Trois jours durant donc, les techniciens ont d’abord appris théoriquement comment sélectionner les bas-fonds, les aménager et les gérer convenablement suivant la technologie SMART-Valleys.
 

Les participants se sont déportés sur une plaine pour la phase terrain !

De plus, pour joindre l’utile à l’agréable, formateurs et apprenants se sont déportés sur une plaine rizicole à Banflagwê à quelques encablures de Orodara. Cette sortie avait pour objectif de leur permettre de toucher du doigt les réalités des  populations riveraines sur la gestion de la plaine. A travers cet exercice, les participants ont eu un aperçu des atouts et surtout des difficultés rencontrées par les populations riveraines de cette plaine.
Au sortir de cette session de formation, la vingtaine de participants devra mettre les acquis engrangés à l’échelle auprès d’autres acteurs afin de populariser l’approche Smart-valleys.

 280 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →