AGRICULTURE : Comprendre les variétés


Pour le jardinier amateur comme pour le citoyen lambda, il n’est certainement pas évident de se retrouver dans les semences et les variétés. De toutes les façons, cela n’intéresse pas vraiment la plupart d’entre nous !
La modernisation a fait que l’homme s’est détaché de la nature et de l’agriculture.
La controverse la plus récurrente concerne surtout les OGM, la majorité des citoyens n’en veulent ! En s’intéressant un peu plus on entend aussi parler des hybrides F1 et des variétés anciennes et paysannes. Dans cet article nous allons voir quelle est la différence entre une variété population, un hybride et une lignée.

VARIÉTÉS POPULATION, LIGNÉE PURE, HYBRIDE F1

Variétés population

Une variété population est synonyme de « variété paysanne », « variété locale » ou encore « variété ancienne ».
Ce sont des variétés dont les caractères morphologiques et physiologiques sont variés. Leur grande diversité génétique leur permet de s’adapter à l’environnement qui est en perpétuel changement. Historiquement ce sont les variétés population qui existent depuis le début de l’agriculture. Il est possible de récolter leurs semences pour les semer année après année. On prendra en compte leur mode de pollinisation et certains critères de sélection.
Lignée pure

Reprenons la variété population, diversifiée de base, et isolons des individus qui présentent certains caractères (par exemple les plus vigoureux), puis multiplions-les entre eux. Au fil des générations successives la variété (ou lignée) va présenter une grande proportion d’individus identiques, c’est-à-dire homogènes.

Pour Jean-Pierre Berlances lignées, sont des clones. Indubitablement, des individus tous identiques ne sont-ils pas des clones ?

Ce qui est certain c’est que ces lignées pures ont une diversité génétique bien amoindrie par rapport aux variétés population.

Variété Hybride, Hybride F1

Un hybride est un croisement de deux variétés de lignées pures différentes, dont la première génération, F1, donne des plants très homogènes et dont la vigueur est importante, c’est ce qui est appelé le phénomène hétérosis.
Décidons de laisser ces hybrides F1 donner une descendance pour en récolter leurs semences. Dès la seconde génération, F2, les plantes n’auront plus les caractères morphologiques et physiologiques de la première génération (F1). La variété F1 est donc instable dans sa descendance contrairement à une variété population et une lignée pure.
Les hybrides F1 présentent incontestablement des avantages pour les agro-industriels. Cependant, ces avantages dépendent des critères de sélection. Il peut s’agir de la mise en avant d’une résistance à un ou plusieurs bio-agresseur (maladie, ravageur), une meilleure conservation, une meilleure résistance au transport, une meilleure capacité de rendement et bien entendu des récoltes homogènes.
Existe-t-il d’autres types d’hybrides ?
Le plus souvent, nous parlons surtout des hybrides F1. Pourtant il existe d’autres types d’hybrides plus complexes. Ce sont les variétés hybrides trois voies, quatre voies et hybride de clones.
Par exemple dans le cas d’une variété hybride trois voies, un parent est une variété hybride F1, l’autre parent est une lignée pure. Un hybride quatre voies a deux parents hybrides F1.
Source : APIMET
Pour conclure, 
Les variétés hybrides répondent très bien aux critères DHS, notamment pour l’homogénéité et la stabilité, ce qui est aujourd’hui recherché et valorisé chez les nouvelles variétés. Elles présentent également des avantages techniques et économiques non négligeables, ce qui pousse souvent les sélectionneurs à se tourner vers la mise au point de ce type de variétés, lorsque l’espèce le permet. La possibilité de croiser des lignées et de produire des semences à grande échelle sont des variables importantes pour que l’hybride soit rentable.
A la DRREA-O, plusieurs variétés Hybrides sont proposés aux producteurs parmi lesquelles on peut citer les variétés de maïs BONDOFA et KOMSAYA !

Nous suivre aussi sur : FACEBOOK et TWITTER

 226 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →

Une réflexion sur « AGRICULTURE : Comprendre les variétés »

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :