27ème édition du FESPACO : On en sait plus sur le Visuel

Le comité d’organisation du FESPACO a dévoilé hier 21 juin 2021, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou, le visuel de la 27ème édition ainsi que son contenu artistique, avec le Sénégal comme pays invité d’honneur. C’était en présence de Madame la Ministre en charge de la culture, des arts et du tourisme, le Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano.

Comme le thème de l’édition, la Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme espère relever le défit de l’organisation !

Notre capitale accueillera, du 16 au 23 octobre prochain, la 27è édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Le thème de cette édition, comme l’a souligné le Délégué Général du FESPACO, Mr Alex Moussa Sawadogo, est « cinémas d’Afrique : nouveaux regards, nouveaux défis ». Une édition qui se présente comme un défi pour le Burkina Faso en ce sens que le pays est touché par une double crise, sécuritaire et sanitaire. Un défi que la première responsable de la culture, des arts et du tourisme compte bien relever avec l’accompagnement de tous les acteurs. « Je ne doute pas que les professionnels du cinéma, des médias ainsi que les partenaires techniques et financiers relèveront le défi », a-t-elle laissé entendre.

Les activités de la 27ème édition officiellement lancées

Un Milliard Trois Cent Millions (1 300 000 000) de FCFA environ, c’est le budget global de l’organisation générale de cette 27ème édition. Cette somme, le Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano espère la réunir grâce à l’apport du gouvernement et de certains partenaires.

Elle invite par ailleurs, tous les professionnels du cinéma à saisir l’opportunité de la nouvelle dynamique créée par le projet artistique du FESPACO pour profiter au maximum des avantages qu’il offre.

En termes de bilan des inscriptions, on note à la date de la clôture, plus de 1132 films en cours de sélection. Mais les résultats définitifs des films sélectionnés ne seront disponibles qu’à partir de la 3ème  semaine du mois de juillet. Selon le DG FESPACO, la compétition officielle se déroulera en cinq (5) sections même si d’autres innovations, notamment la mise en place de nouvelles sections sont à signaler.  « Nous avons notamment la section perspective qui est faite pour les réalisateurs qui sont à leur 1er et 2ème film, la section burkinabè réservée aux réalisateurs et producteurs burkinabè même s’ils seront pris en compte dans la compétition officielle », a-t-il souligné avant d’indiquer que c’est une possibilité pour offrir plus de visibilité au cinéma burkinabè. Une autre innovation de cette édition, c’est le déplacement du marché sur le site du FESPACO. Les organisateurs ont appelé cela « FESPACO pro ». Quant aux ateliers Yennenga, ils se présentent en « Yennenga post-production », « Yennenga académie », et « Yennenga connexion ».

Le DG FESPACO a égrené le chapelet des activités de cette édition

En rappel, le visuel présenté aux participants a été réalisé avec le concours de l’artiste-peintre Burkinabè Christophe Sawadogo, Aimée Bouda et les actrices Grâce et Isham. Et le Délégué Général, de dire que permettre à des artistes de travailler sur le visuel d’un tel festival est assez original et permet de promouvoir leur potentiel.

Pour le plasticien Christophe Sawadogo, le visuel représente le courage et la détermination de la princesse Yennenga. « Il ramène également aux grandes rencontres entre les professionnels du cinéma africain à Ouagadougou. Et ce visuel répond parfaitement à l’idée du thème de cette édition », a-t-il précisé tout en remerciant le DG FESPACO d’avoir honoré les artistes plasticiens pour la conception du visuel.

Un visuel réalisé avec le concours des plasticiens de notre pays

 700 vues

Flavie

Journaliste/Blogueuse, PDG de Jolina's Com, structure de communication/événementiel, Directrice de Publication du Miroir de l'Info. Chargée de la Communication au sein de la Direction Régionale de Recherches Environnementales et Agricoles de l'Ouest, Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Directrice Artistique du Festival de Musiques et Danses Africaines (FEBAANOU)

Voir tous les articles de Flavie →